Traduire cette page :

Pollution de l’air par l’ozone : dépassement du seuil d’information et recommandations

Lig’Air, organisme chargé de la surveillance de la qualité de l’air en région Centre, vient d’informer la préfecture du dépassement du seuil d’information et de recommandation, fixé à 180 μg/m3 sur une moyenne horaire, dans tout le département du Loiret, aujourd’hui. Dès demain, l’arrivée d’une dégradation orageuse devrait entraîner une amélioration de la qualité de l’air.
La procédure d’information et de recommandation est déclenchée pour l’ensemble du département et sera maintenue jusqu’à sa levée ou un passage au niveau “alerte” par la préfecture.
Il faut savoir que la réduction, à moyen et à long terme, d’une telle pollution relève de nombreux acteurs, non seulement des motoristes et des industriels, mais aussi de l’État et des élus, enfin des aménageurs et de chacun de nous. D’autre part, et afin de réduire cette concentration élevée en poussières, les mesures suivantes sont recommandées.

Rappels sanitaires
La pollution atmosphérique a des effets sur la santé, même en dehors des épisodes de pollution.
Toutefois, les pics de pollution peuvent entraîner l’apparition ou l’aggravation de divers symptômes (allergies, asthme, irritation des voies respiratoires, effets cardio-pulmonaires…) notamment chez les personnes les plus vulnérables (les nourrissons et jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes asthmatiques ou souffrant de pathologies cardiovasculaires ou respiratoires) et les personnes sensibles aux pics de pollution et / ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (personnes diabétiques, immunodéprimées, souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque…).

Recommandations sanitaires
Il convient de maintenir les pratiques habituelles de ventilation et d’aération (la situation, lors d’un épisode de pollution, ne justifie pas des mesures de confinement) et de ne pas aggraver les effets de cette pollution en s’exposant à des facteurs irritants supplémentaires : fumée de tabac, utilisation de solvants en espace intérieur, exposition aux pollens en saison….

Personnes vulnérables ou sensibles
• privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort ;
• évitez les sorties durant l’après-midi lorsque l’ensoleillement est maximum ;
• éviter les activités physiques et sportives intenses (qui obligent à respirer par la bouche) en extérieur, dont les compétitions. Celles peu intenses à l’intérieur peuvent être maintenues ;
• prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant ;
• en cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé.

Population générale
• privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort ;
• évitez les activités physiques et sportives intenses (qui obligent à respirer par la bouche) en extérieur, dont les compétitions. Celles se déroulant en intérieur peuvent être maintenues ;
• en cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé.

Recommandations tout public
1. Recommandations générales
• Reporter les travaux d’entretien ou de nettoyage effectués par la population ou les collectivités territoriales avec des produits à base de solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile…).
• Les peintures et matériaux de construction portent une étiquette qui vous permettent de choisir des produits qui émettent moins de solvants. Privilégiez-les.
2. Recommandations pour vos déplacements
• Évitez l’utilisation de la voiture en solo en recourant aux transports en commun et au covoiturage. Sauf pour les personnes vulnérables ou sensibles à la pollution, l’usage du vélo ou la marche ne sont pas déconseillés.
• Les entreprises et administrations sont invitées à adapter les horaires de travail pour faciliter ces pratiques. Le recours au télétravail est également recommandé. Les entreprises et administrations ayant mis en place un PDE/PDA font application des mesures prévues.

Recommandations par secteurs d’activité
3. Secteur industriel
• Utiliser les systèmes de dépollution renforcés.
• Réduire les rejets atmosphériques, y compris par la baisse d’activité.
• Reporter certaines opérations émettrices de COV : travaux de maintenance, dégazage d’une installation, chargement ou déchargement de produits émettant des composés organiques volatils en l’absence de dispositif de récupération des vapeurs, etc.
• Pour les activités de production, soyez vigilants sur l’état de vos installations de combustion et sur le bon fonctionnement des dispositifs anti-pollution.
• Les installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) anticipent la mise en oeuvre des dispositions prévues dans leur arrêté d’autorisation d’exploiter.

Sources d’information complémentaires
• Pour prendre connaissance de l’évolution de l’épisode, rendez-vous sur le site de Lig’air https://www.ligair.fr
• Pour plus d’information sur les recommandations sanitaires, rendez-vous sur le site de https://www.centre-val-de-loire.ars.sante.fr

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×