Traduire cette page :

    Retour sur les journées franco-tchèques

    A l’occasion de la commémoration du 60e anniversaire de la disparition de František Kupka (1871-1957), organisée par les villes de la région natale du peintre en République tchèque, Beaugency a été mise à l’honneur pour avoir accueilli l’artiste pendant la Seconde Guerre mondiale.

    Ces premières rencontres franco-tchèques ont débuté à Opočno, ville de naissance de Kupka, par une soirée solennelle évoquant son parcours et par l’inauguration d’un monument commémoratif sur la place principale.

    A Dobruška, lieu d’étude de Kupka, le festival multiculturel rouge-bleu-blanc a été placé sous les couleurs de la République tchèque et de la France, en présence de son excellence l’ambassadeur de France, M. Roland Galharague et du Président de la région, par une représentation théâtrale de Zdeněk Zahradník, inspirée de la légende du Pont de Beaugency et des contes tchèques.

    Dans l’ancien Hôtel de ville, l’exposition Femmes dans la vie et l’œuvre de František Kupka, présente au rez-de-chaussée, Beaugency et son lien avec Eugénie, épouse de l’artiste et au premier étage, une vue de Dobruška, réalisée par Kupka et une reproduction de Beaugency ainsi que trois peintures originales et un buste unique de « Ninie » prêtées par le galeriste Vladimir Lekeš. Au même moment, le carillon de Beaugency résonnait sur la place principale.

     

    Votre navigateur est dépassé !

    Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

    ×