Traduire cette page :

Tribunes libres des élus municipaux

Cette page reproduit intégralement les textes fournis par les différents groupes municipaux composants le conseil.

Groupe des élus minoritaires et Indépendants

LES COLLECTIONS DU MUSEE : OU, QUAND, COMMENT ?

Aucune réponse précise n’a encore été fournie sur l’avenir de ce patrimoine culturel de Beaugency ! La seule option retenue par la Ville serait-elle tout simplement la mise en place d’une dispersion définitive ?

OÙ ?

Sans lieu muséologique, personne ne pourra voir ni profiter de ce patrimoine culturel, constitué avec passion par D. Vannier et A. Bezard notamment. Le Maire reconnait avoir abandonné sa promesse électorale de construction d’un petit musée au parc Thérel , sans la moindre concertation avec les élus ou les différentes parties concernées, et sans avoir prévu un autre endroit d’exposition (ex. partenariat public/privé avec le Château). Le motif en serait le coût élevé de fonctionnement (150.000 EUR annuel).Pourtant un petit musée, qui serait ouvert la moitié de l’année et deux jours par semaine l’autre moitié, ne représente évidemment pas le coût indiqué par la Municipalité. Pour rappel, le seul coût de fonctionnement de l’Agora, n’a encore pas été chiffré par la Municipalité…

QUAND et COMMENT ?

Le fastidieux travail de récolement sera bientôt terminé. Comme indiqué récemment dans la Presse, l’Association des Amis du Vieux Beaugency et du Musée est propriétaire de 80% des Collections et à ce titre en liquidation judiciaire. Un simple transfert de propriété, pour la meilleure partie des Collections, peut actuellement se faire sous la signature du Liquidateur Judiciaire, devenant ainsi propriété de la Ville de Beaugency. Quand la Ville se décidera-t-elle, avec et après concertation (élus municipaux – opposition incluse- Direction des Musées de France, DRAC, Château, Association propriétaire, etc…), à demander le transfert de propriété de cette partie à sauvegarder ? Jouer la montre et ne pas annoncer la couleur, c’est simplement « mettre en place » la dispersion sans retour possible des Collections (cf sculptures et tableaux de John Storrs). Il s’agit bien d’un devoir moral vis à vis des Balgentiens : cette richesse appartient à l’histoire de Beaugency et doit y rester. Il est grand temps que la ville développe une politique culturelle dynamique. Le récent départ de la Responsable du Patrimoine est une très grave perte de compétence pour la commune et découle logiquement de l’absence de tout projet dans ce domaine. Le couteux Agora (entre 6,5 et 7 millions d’EUR), ne doit pas cannibaliser tout le reste, notamment une politique touristique active – culturelle patrimoniale – qui permette à notre ville de se relever du déclin inquiétant de ces dernières années. Le coeur des Collections du Musée est un des nombreux atouts de Beaugency : C’est notre devoir et l’intérêt de tous de le faire valoir !

L’ADJOINT AUX FINANCES DÉMISSIONNE !

Il s’agit du 3è départ du groupe majoritaire. Chacun pourra se forger sa propre opinion en prenant connaissance de la lettre adressée au Préfet par Michel Cléquin ? Nous le saluons pour la tâche difficile qu’il a accomplie depuis 4 ans et lui adressons notre soutien face aux critiques injustes du Maire à son endroit. Collègue ouvert, chaleureux et courtois, nous nous réjouissons de son souhait de rester au Conseil Municipal. Son expérience sera utile à nos travaux.

Jacques MESAS
Groupe des élus minoritaires et Indépendants. (P. Asklund, R. Filali, D.Lochet, J. Lainé, A. Mamia)
Nous contacter : 0663679793, site Facebook : Brèves Balgentiennes et Citoyennes.

 

Groupe des élus appartenant à la majorité municipale

Le départ de la responsable du patrimoine laisse un vide au sein du service mais c’est un choix personnel d’évolution de carrière que nous ne pouvons que saluer. Le dossier de la collection retient notre attention au quotidien depuis notre arrivée en 2014.

Les contacts avec la DRAC se sont multipliés pour essayer ensemble d’avancer vers des solutions conformes au droit et à nos volontés. La solution simpliste que propose l’opposition est irréfléchie et irréaliste car à ce jour comment prendre des décisions sur des objets non récolés et dont la propriété n’est, de ce fait, pas encore déterminée? Nous prendrons les décisions qui s’imposent dans le respect et la mémoire mais pas à l’aveugle !

L’opposition ose écrire que nous devrions développer une politique culturelle dynamique alors que nos personnels accueillent, accompagnent et organisent pléthore de manifestations diverses et variées: exposition sur le relevage des orgues, projet KUPKA, visites des broderies,  journées du patrimoine….

Peut-être notre opposition devrait-elle participer plus activement pour se forger une opinion plus objective ? Il est possible que les absences non excusées de messieurs Lainé et Mesas aux réunions de la commission culture, dont ils sont membres, puissent expliquer cette méconnaissance.

Christine ROY, adjointe à la Culture et au Patrimoine

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×