Traduire cette page :

Tribunes libres des élus municipaux

Cette page reproduit intégralement les textes fournis par les différents groupes municipaux composants le conseil. Avril 2019

Groupe des élus minoritaires et Indépendants

UNIS POUR NOTRE VILLE

Le groupe minoritaire issu des élections de 2014 s’est aujourd’hui densifié. Plusieurs membres de la majorité nous ont en effet rejoints en raison de désaccords majeurs avec le pilotage de la majorité, qui les ont conduits à reprendre leur autonomie.

En dépit de nos parcours divers, nous nous découvrons néanmoins un groupe uni. Uni pour notre ville, uni par des objectifs communs pour nous les Balgentiens, uni par le souhait d’une juste utilisation de notre argent public, uni par le sentiment que nous avons beaucoup d’atouts qui pourraient être mieux exploités, uni par une attention portée en premier lieu à la qualité de vie, uni par le souhait d’une attitude respectueuse envers nos agents municipaux, car on ne peut relever les défis de notre ville qu’en travaillant main dans la main avec eux.

Conscients de cette unité de notre groupe minoritaire, nous travaillons donc aujourd’hui tous ensemble et en bonne intelligence. C’est peut-être ce qui explique les nombreuses attaques personnelles du Maire et sa grande nervosité à notre égard ces derniers mois. En ce qui nous concerne, et loin de toute polémique vaine, nous continuons notre travail sans être dans une opposition systématique. La simple consultation des comptes-rendus de Conseil en atteste : nous votons sur de nombreux sujets avec le groupe majoritaire dès lors que les dossiers vont dans le bon sens. Mais ce pragmatisme ne nous enlève pas notre droit d’exprimer un avis divergent sur certains sujets ou sur des orientations qui nous paraissent contraires aux intérêts des Balgentiens. Notre rôle n’est pas toujours simple. Sur le plan des moyens comme sur celui de l’information, alors que TOUS les élus ont normalement les mêmes droits, nous sommes en général réduits à rechercher nous-mêmes les données nous permettant de travailler sereinement et dans des délais corrects. Mais notre équipe fait le maximum pour jouer pleinement son rôle en travaillant sur les dossiers et sur les chiffres.

Dernier exemple : au Conseil marathon de mars consacré au budget nous avons eu en début de séance (sans être avertis) l’exposé d’un Cabinet d’Etudes (coût 21.000 euros), sur les finances de la ville. Une sorte d’audit dont nous vous invitons à prendre connaissance des résultats sur notre blog brevesbalgentiennes.wordpress.com.

Ce blog est un nouvel outil qui vous informe en permanence des nouvelles de la vie municipale et de tous les dossiers sur lesquels travaille la minorité. Vous y trouverez de la diversité et des images historiques (passage du Général De Gaulle à Beaugency par exemple) mais aussi nos analyses sur les dossiers majeurs de notre ville.

JACQUES MESAS

Groupe minoritaire du Conseil

Patrick ASKLUND, Jean Luc CHEVET, Michel CLEQUIN, Franck GIRET, Emilie CHAMI, Rachida FILALI, Joel LAINE, Daniel LOCHET, Ahmed MAMIA.

 

Groupe des élus appartenant à la majorité municipale

Deux visions de la politique locale : l’engagement sur la durée pour le bien commun vs la gesticulation pré-électorale

Près de deux mandats se sont écoulés depuis le début de mon engagement en tant que conseillère municipale. Un engagement dont le sens est très clair pour moi : je mets en œuvre des connaissances et des compétences dans ma vie professionnelle qui peuvent aussi être utiles à la commune et aux gens qui y vivent.C’est pour cela que je participe à certaines commissions, celles justement où je pense pouvoir faire des suggestions utiles. Ces suggestions ou commentaires ne visent d’ailleurs qu’à susciter la réflexion ou le débat, je ne m’attends pas à ce qu’elles soient toutes prises en compte.

Réciproquement, je ne m’autorise pas à m’exprimer sur des sujets où je n’ai pas de compétences. Beaucoup d’entre vous, lecteurs, ne me connaissent sans doute pas. Qu’importe puisque ma motivation n’est que d’être utile au bien commun. Pourquoi cette mise au point ? Parce qu’aujourd’hui, nous assistons en conseil, comme sur les réseaux sociaux, à beaucoup de gesticulations et beaucoup de leçons de morale de la part de quelques élus.

Je ne souhaite pas généraliser, je ne vise pas un groupe particulier mais seulement quelques personnes. L’énergie consacrée à ces débats stériles serait mieux employée à aller plus loin dans la mise en place de projets concrets et réalistes pour le bien commun.

Je souhaite que l’ensemble du conseil recentre son action. Il reste un an de mandat, nos concitoyens ne méritent pas que ce soit un an de gesticulations pré-électorales stériles. C’est en tout cas la ligne de conduite que je vais personnellement suivre.

E. Vandenkoornhuyse, conseillère municipale

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×