Traduire cette page :

Restrictions des usages de l’eau dans le département du Loiret

Malgré le retour des précipitations, la situation des ressources en eau dans le département du Loiret demeure sensible ; une petite amélioration est néanmoins constatée et conduit à lever certaines restrictions.

Le département du Loiret connaît une période particulièrement sèche depuis la mi-juin avec par ailleurs la succession de deux épisodes de canicule importants. Toutefois, les pluies de la fin du mois de septembre et début octobre, bien qu’encore déficitaires à l’échelle du département, ont permis un début d’amélioration de la situation sur certains cours d’eau du Gâtinais Est ou du Val de Loire. Les débits des rivières sont donc stables, ou légèrement à la hausse sous l’effet du ruissellement conjugué à une baisse des pressions sur le milieu. Néanmoins les débits mesurés fin septembre, début octobre, démontrent que de nombreux cours d’eau du département sont encore sous les seuils de sécheresse :

  • débit inférieur au seuil d’alerte : Notreure-Ocre, Ouanne, Loing aval, Loing amont, Fusain ;
  • débit inférieur au seuil d’alerte renforcée : Betz, Bec d’Able ;
  • débit inférieur au seuil de crise : Vernisson, Solin, Puiseaux, Bezonde, Milleron. Aveyron, Trézée-Ousson, Ru du pont chevron, sange, Dhuy, Cosson, Ardoux, Bonnée.

L’ensemble des mesures temporaires de restriction qui tiennent compte de l’amélioration constatée, sont reprises dans 3 arrêtés préfectoraux signés en juillet 2019 (Montargois), en septembre 2019 (Bassin du Fusain) et en octobre (Hors Beauce) qui constatent le franchissement des débits seuils et mettent en œuvre des mesures de limitation provisoires des usages de l’eau. Ces arrêtés sont consultables dans les mairies concernées ou sur Internet (http://www.loiret.gouv.fr/ ou http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr).

Concernant la nappe de Beauce, où la situation est stable, la zone d’alerte « Montargois » est encore en situation de crise, ce qui conduit à l’interdiction des prélèvements en nappe du samedi 8 h au lundi 8 h, soit 48 h consécutives. Alors que la zone d’alerte « Bassin du Fusain » reste en situation d’alerte, malgré une petite hausse des débits, ce qui conduit à l’interdiction des prélèvements en nappe du dimanche 8 h au lundi 8 h, soit 24 h.

L’attention des collectivités et industriels est également attirée sur les conditions de rejet qui doivent faire l’objet d’une surveillance accrue pour éviter tout impact immédiat sur le cours d’eau et la vie piscicole.

La plus grande sobriété possible est recommandée à tous les usagers et en particulier s’agissant d’usages récréatifs.

La carte jointe présente les zones du département concernées par les mesures de restriction.

Beaugency est concernée par la zone d’alerte Ardoux, classée en seuil de crise auquel s’applique la règlementation suivante :

  • Prélèvements en nappe interdits du samedi 8h au lundi 8h, soit 48h consécutives.
  • Prélèvements en rivière interdits
  • Arrosage des pelouses, espaces verts, terrains de sport complètement interdit.
  • Arrosage des jardins potagers interdit dans la journée.
  • Interdiction de remplir les piscines
  • Interdiction de remplissage des étangs.
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×