Traduire cette page :

Aménagement d’un réseau de liaisons douces

Dans le cadre de sa politique de développement durable, la mairie de Beaugency souhaite développer son réseau de liaisons douces. L’objectif est d’interconnecter les différents sites de la ville, en créant un maillage cohérent du territoire.

Une liaison douce est un axe de circulation destiné aux modes doux, encore appelés modes « actifs », mode de déplacement non motorisé (marche, vélo, rollers, trottinette…)

Il existe une grande diversité de liaisons douces, selon l’emplacement, le type d’utilisateurs, la nature des aménagements :

  • La piste cyclable : cheminement exclusivement dédié aux 2 ou 3 roues, et indépendant de la route,
  • La bande cyclable : dédiée aux cyclistes et matérialisée sur la chaussée. Elle peut parfois être à contre-sens,
  • La voie verte : accueillant piétons et cyclistes, ce cheminement est séparé de la voirie,
  • La voirie partagée : dans cet espace à vitesse réduite (20 ou 30km/h), les piétons cohabitent avec les vélos et les voitures, mais restent prioritaires,
  • L’aire piétonne définit une zone exclusivement réservée aux piétons

Les liaisons douces: pour qui et pour quel usage ?

Les marcheurs, les cyclistes, les personnes à mobilité réduite ou encore les familles avec poussette par exemple, pour un usage :

  • Loisirs : randonnées, promenades, itinérance touristique…
  • Utilitaire : trajets domicile-travail ou domicile-école, accès aux commerces et services…
  • Sportif : joggeurs, cyclisme…

Pourquoi développer les liaisons douces en ville ?

  • Pour créer des espaces confortables et sécurisés pour tous les usagers
  • Pour proposer une alternative à la voiture
  • Pour désenclaver et redynamiser certains quartiers ou centre-ville
  • Pour créer des connexions vers d’autres itinéraires existants
  • Pour accéder facilement aux transports en commun
  •  Pour décongestionner le centre-ville, faciliter l’accès aux pôles de services
  • Pour (re)valoriser des espaces publics en les replaçant au cœur des projets d’aménagement.

Comment développer les liaisons douces en ville ?

  • Bilan de l’existant : recenser des chemins existants, repérer les itinéraires déjà empruntés et même s’ils ne sont pas aménagés en tant que tel, identifier les itinéraires à créer.
  • Type de liaison douce : piste ou bande cyclable, voie verte…, pour quel public, quel usage
  • Nature des aménagements adaptés à l’usage, au confort, à la sécurité et à l’intégration visuelle (quels matériaux, quels aménagements paysagers,…)
  • Équipements et services à développer pour encourager l’usage du vélo (ex. : stationnement, balisage en temps, …)
  • Sensibilisation des habitants

Concertation citoyenne

La municipalité souhaite associer largement les habitants autour de ce projet. En partenariat avec l’association balgentienne Kfécicré, une phase de concertation de plusieurs mois a été lancée début juillet 2017. Accédez à la concertation dans les « contenus associés »

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×