Traduire cette page :

« Le Chat » vole au secours des chats !

« Le Chat » vole au secours des chats !

La Confédération Nationale des SPA de France, qui regroupe 260 refuges indépendants, souhaite par cette campagne d’affichage diminuer le nombre d’abandons et de chats errants.

Un grand merci à Philippe Geluck, qui nous offre gracieusement son concours pour sensibiliser le public à la nécessaire stérilisation des chats.

Pourquoi faire stériliser votre chat ?

Un chat non stérilisé n’est pas un animal de compagnie

En 2017, La Belgique a d’ailleurs rendue obligatoire la stérilisation des chats.

Le chat mâle, adulte vers 9 mois, marque son territoire…

… contre les murs, les meubles, sur les tapis. Ces quelques gouttes d’urine, difficiles à localiser, auront une odeur très forte, persistante et désagréable. Le chat risque aussi de se battre avec des rivaux dans le quartier et de partir en vadrouille à la recherche d’une femelle en chaleur dont il aura flairé les phéromones à des kilomètres… S’il revient, ce sera en mauvais état, probablement blessé.

La femelle, elle pourra se trouver pleine dès l’âge de 6 mois

Elle aura passé des jours à appeler les mâles, qui viendront feuler sous vos fenêtres. On peut lui donner la pilule contraceptive, mais encore faut-il y penser au bon moment ! Et elle peut la rejeter après l’avoir avalée…  Même si cela s’avère efficace, à long terme la pilule augmente les risques d’avoir un cancer de la chaîne mammaire, très fréquent chez les chattes non stérilisées.

L’idée reçue qu’il faut lui laisser faire une première portée avant de la faire stériliser est fausse. Elle risque par la suite de faire des grossesses nerveuses à répétition, ce qui n’arrivera pas si elle n’a jamais eu l’expérience de mettre bas.

La saison des amours pour les chats se produit deux ou trois fois par an. La chatte peut faire jusqu’à 6 chatons lors de chacune de ses trois chaleurs.

Le devenir des chatons

Faites le calcul. Vous serez vite débordé de chatons dont personne ne veut…. Qu’en ferez-vous ? Les abandonner dans la nature ? Les noyer ? Les donner à une association qui est déjà débordée de chats dont on ne veut plus ? On entend souvent dire que la stérilisation est « contre nature ». C’est donc « naturel » de tuer les petits ou de les abandonner ?

Non, vous êtes quelqu’un de bien. Vous garderez les mignons petits chatons et vous chercherez à les faire adopter. Par quelqu’un qui ne les fera pas stériliser quand ils auront l’âge de 6 mois ? Le cercle vicieux est bouclé….

La législation

Saviez-vous que la loi vous oblige à faire identifier tous les chats nés depuis le 1er janvier 2012, avant leurs 7 mois, mais à n’importe quel âge si vous donnez le chat ou le petit chaton à autrui ? Et l’identification est aux frais du cédant – c’est-à-dire VOUS.

Les bienfaits de la stérilisation

Pour la santé et la sécurité de votre chat, pour avoir un compagnon doux et propre à la maison, faites-le stériliser, que ce soit un mâle ou une femelle. A la longue, ce sera mieux aussi pour votre porte-monnaie…

La stérilisation sauve des vies en réduisant le nombre de chats tués chaque année dans les campagnes de contrôle de la population féline. Si nous réduisons le nombre de chats dans les rues grâce à la stérilisation, ces campagnes et l’euthanasie seront inutiles. La stérilisation est une alternative humaine et efficace.

La stérilisation diminue le risque pour les chats de contracter des maladies sexuellement transmissibles ou des maladies transmises par morsure (leucose, virus d’immunodéficience féline – le SIDA du chat -, maladies infectieuses…).

Et enfin, la stérilisation réduit les abandons.

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×